Amaia, l'ivrogne des îles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amaia, l'ivrogne des îles

Message par Kelora le Mer 17 Aoû - 16:44

Amaia, l'ivrogne des îles.


Prénom : Amaia
Âge : 26 ans
Croyances : Dieu multiface
Métier : Consultante en légendes Minghelloises,

Description physique :
Taille : 1m74
Poids : 60kg
Cheveux : bruns
Yeux : verts

Amaia est une jeune femme aux traits du visage très basiques, sur ceux-ci, mis à  part ses yeux verts, rien ne semble sortir de l'ordinaire. Elle n'est pas particulièrement belle sans être laide pour autant. Elle est généraement vêtue d'un sarouel ample, d'une chemisette qui découvre son ventre sous laquelle elle porte une brassière en cuir. Sa main est ornée d'une bague qu'elle a escroqué à un Lyrek et sa taille d'une ceinture où elle accroche ses sabres, sa bourse et surtout ses bouteilles !


Son esprit est embrumé par l'alcool et il est rare qu'elle fasse preuve de sérieux. Elle a un naturel extraverti et quelque peu raciste lorsque son interlocuteur n'est pas des îles. Son langage fleuri et son haleine rhumoisée n'enlèvent rien à son charme.

L'histoire d'Amaia commence il y a de cela 26 ans où elle est née dans une famille nombreuse, à l'époque ils étaient trois enfants, à présent ils sont huit. Très rapidement, la jeune femme voulu faire quelque chose de sa vie ; vendre des pots, la piraterie. Elle avait tout essayé, mais rien ne fonctionnait. C'est ainsi qu'elle décida de donner sa vie au Temple du Dieu Multiface, où elle entama sans vraiment parvenir à réussir sa formation de Sans-Visage. Dès lors, elle alla sur le continent afin de trouver quelque chose à faire de sa vie.

_____________________________

Toutes les informations ci-dessus peuvent parvenir aux oreilles de n'importe quelle personne pour peu qu'elle ai des contacts avec des personnes de l'île et à l'Oasis plus précisément. Ce qui va suivre n'est connu que d'Amaia elle-même et d'un prêtre du Temple.

_____________________________


La Sans-Visage.



Prénom : Aucun
Âge : 26 ans
Croyances : Dieu multiface
Métier : Sans-Visage (prêtresse/paladin du Temple du dieu Multiface)

Description physique :
Taille : 1m74
Poids : 60kg
Cheveux : bruns,
Yeux : vairons, un vert l'autre marron.

Une fille a un visage très différent de celui d'Amaia, ses yeux vairons l'un d'un marron piqueté de doré l'autre aussi vert que les yeux d'un chat. Ses lèvres sont charnues comme un fruit mûr et ses joues sont creusées sur les arrêtes de son visage et son front est longuement entaillé, marque de sa servitude du dieu Multiface. Une femme se vêt exclusivement de sa robe de prêtresse et paladin du dieu Multiface.

L'esprit d'une fille a été habitué à servir le Dieu, elle a passé tant de temps au sein des sans-visages qu'elle sait la valeur de la bénédiction du Dieu Multiface et a appris à l'offrir aux personnes nécessitant cette offrande. Elle est fidèle à son Dieu et uniquement à son Dieu.

L'histoire d'une fille est méconnue, elle était la fille d'une famille quelconque, dont le nom a été oublié depuis quelques années. Cette fille était un bambin à l'époque où son père qui vivait seul alla au Temple pour chercher la bénédiction du Dieu en laissant sa fille. Ce fut le Temple qui décida de l'élever au lieu de la confier à l'orphelinat le plus proche. Ainsi, de ses quatre ans à ses quatorze ans elle travailla au temple, apprit le combat et l'art des sans-visages. A ses quatorze ans elle sut qu'il lui fallait devenir Personne, mais que cela sera difficile pour une fille, elle apprit donc à devenir Amaia afin de pouvoir mener le dessein du Dieu Multiface de la meilleure des manières. Une fille devint une femme et servit le Dieu Multiface dans ses nombreuses tâches, donnant l'eau du Temple à ceux qui en avaient besoin, apportant la bénédiction à ceux que les fervents désignaient.
Une femme décida qu'il était temps d'apporter sur le continent la connaissance du Dieu Multiface et que pour cela, Amaia devait se rendre à Abelheim puis ensuite à Trigorn.





Le dieu Multiface
(HRP : tout ceci vient de GoT et les textes d'origine viennent du site « lagardedenuit.com »)
Le dieu Multiface, évoqué aussi comme « Celui-qui-a-Maints-Visages » ou tout simplement le « Multiface », est une divinité psychopompe vénérée à Minghelle dans la demeure du Noir et Blanc. Il est à la fois un et plusieurs puisque de nombreuses divinités d'autres panthéons ne seraient que ses avatars. Le culte lui-même ne semble pas être très connu en dehors de Minghelle, mais est profondément respecté par les Minghellois, même par ceux qui sont adeptes d'autres religions.
Les adeptes du dieu Multiface semblent avoir pour but d'offrir la mort (le « don » ou la « bénédiction » du dieu Multiface) en présent aux individus qui ne souhaitent plus vivre. C'est pour cela que peu de leurs prêtres sont des femmes, celles-ci étant censées amener la vie, elles ne peuvent, selon cette philosophie, tenir un double rôle. Leur temple à Minghelle, la demeure du Noir et du Blanc, accueille dans une atmosphère paisible les personnes qui recherchent cette bénédiction. Ces personnes peuvent s'y recueillir auprès de l'une de leurs divinités et trouver une mort douce en buvant un liquide sombre qui est mis à leur disposition.
Le don du dieu peut aussi être fait à une personne désignée par une autre aux serviteurs du dieu. Peu importe les mérites ou les méfaits de cette personne, car le dieu Multiface n'est pas un juge, et distribue son don à tous les hommes. Ses serviteurs envoient alors l'un des leurs, qui ne doit connaître ni la victime, ni le commanditaire, pour faire ce don, sans être détecté (y compris par la victime elle-même), ni causer la mort d'une autre personne. De tels « contrats » semblent requérir d'importants sacrifices personnels ou des fortunes importantes selon la cible.
De plus, il semblerait que les Sans-Visage soient liés à un système de dettes, remboursant chaque vie volée au dieu Multiface par une autre.
Deux phrases en une langue étrange illustrent la philosophie de ce culte :
« valar morghulis » qui peut se traduire par « Tous les hommes doivent mourir » ;
« valar dohaerys » qui peut se traduire par « Tous les hommes doivent servir ».
En tant que divinité syncrétique, le dieu Multiface possède, selon ses adorateurs, d'innombrables avatars parmi les différentes religions du monde :
- Brastos,
- Danava,
- Donblas,
- Aariba,
- Narthe,
- Démonio,
- Darnig,
- Dranigba,
- Willanjis,
- Fulrullia,
- Zandaros,
- Le dieu Or,
et beaucoup d'autres..

Le temple ou la demeure de noir et de blanc :
Le temple est un édifice de pierre grise, dénué de fenêtres et au toit de tuiles noires. Il se dresse dans l'Oasis de Minghelle. Une volée de marches grimpe directement du ponton couvert à ses portes. Ces dernières sont constituées de deux battants de douze pieds de haut, l'un de barral blanc et l'autre d'ébène, tous deux frappés d'une face lunaire, barral sur ébène et ébène sur barral. Elles semblent s'ouvrir sans aucune aide, lorsque sont prononcés les mots valar morghulis.
L'intérieur du temple est sombre et éclairé uniquement par des cierges qui distillent une odeur apaisante, il y règne une atmosphère paisible propice au recueillement. Au centre se trouve un bassin d'eau noire de dix pieds de large, éclairé par des cierges rouges. Les personnes qui cherchent la délivrance et veulent mourir boivent de cette eau qui semble être un puissant poison agissant sur toutes les races et vraisemblablement bénie car les démons qui la boivent ne reviennent pas. Sur les côtés se dressent trente statues des différents avatars du dieu multiface, chacune dans un cercle de bougies, et séparées d'alcôves munies de couchettes en pierre. Certaines alcôves, cachées, permettent une mort apaisée douce : les cierges y produisent des songes nostalgiques et mélancoliques.
Un étroit escalier en colimaçon permet de monter dans les greniers. De là, par une raide échelle de bois, on arrive à une porte donnant sur le toit et sur un perchoir.
À l'arrière du temple, un autre escalier descend dans ses soubassements, qui constituent un véritable dédale de souterrains et de réserves, taillé à l'intérieur même du sol. On y trouve notamment des pièces pleines d'armes et de vêtements, une crypte, une salle de réunion (aux chaises frappées des mêmes motifs d'ébène et de barral que la porte du temple) ou encore les cellules où dorment les serviteurs du dieu Multiface. Aux prêtres et acolytes les cellules au premier sous-sol (situé à dix-huit marches sous le niveau du temple), les domestiques étant au deuxième (à vingt-deux marches sous le premier). L'accès au troisième sous-sol (à cinquante-quatre marches sous le deuxième), vers les salles secrètes du sanctuaire, est verrouillé par une lourde porte en fer, aux gonds lubrifiés, que seuls les prêtres peuvent passer, grâce à une clé ornementée. On descend alors à travers le roc au dessous du niveau des canaux de l'Oasis, avant d'arriver à une nouvelle porte en fer qui s'ouvre sur la salle des visages où sont exposés une multitude de visages humains, tels des masques fixés aux murs. Ces visages ont été prélevés notamment sur les personnes venues mourir au temple. Au bout de la salle s'ouvre une rangée de tunnels, dont un empli d'ossements humains, et de passages secondaires descendant encore plus bas au cœur du roc, et offrant des accès inconnus à l'extérieur, utilisés par certains Sans-Visages.
L'ordre des Sans-Visage est une mystérieuse secte d'assassins de Minghelle vouée au dieu multiface. Ses membres ont tout abandonné de leur identité passée pour devenir d'habiles tueurs aux multiples compétences, y compris l'usage de poisons dans la fabrication desquels ils sont passés maîtres. Ils possèdent aussi la capacité de modifier leur apparence physique, notamment en jouant de leurs muscles faciaux, faculté dont ils tirent leur nom. Ils sont craints et respectés à Minghelle, mais leur réputation s'étend bien au-delà de la cité. Les Sans-Visage sont réputés ne jamais rater leur cible, mais leurs services sont connus pour être prohibitifs par leur coût financier ou personnel. Les membres de la secte savent qu'ils peuvent compter sur l'appui de n'importe quel Minghellois à travers le monde en se faisant reconnaître auprès de lui au moyen d'une vieille pièce de fer. Les Sans-Visage considèrent que la mort est un don que le dieu Multiface offre à l'humanité.

Formation
Celui qui choisit de servir le dieu Multiface doit tout d'abord se déposséder de son identité, à commencer par son nom et tous ses effets personnels. Il sert en tant que simple domestique du temple au début, à aider en cuisine et à l'entretien du temple, puis en tant qu'acolyte proprement dit, ce qui lui donne droit de porter la robe noire et blanche caractéristique.
Un Sans-Visage doit savoir mentir. Le novice apprend donc à contrôler les expressions de son visage et à déceler le mensonge chez les autres. Il fait également l'apprentissage de l'immobilité totale et de la fabrication de potions et de poisons. Il lui faut également étudier les langues (le commun, l'elfique, l'ancien Vespéréen, le drow, etc...). Il doit par ailleurs savoir se servir de ses cinq sens. Pour cela, après une première période d'apprentissage, et à l'aide de potions spéciales, il est rendu temporairement aveugle, et apprend ainsi à vivre dans le noir. Après lui avoir rendu ses yeux, on lui ôtera ensuite les oreilles, puis les jambes. Enfin, il est initié au changement de visage. Il peut alors se voir confier ses premières missions.
Un acolyte peut arrêter sa formation à tout moment s'il le désire, mais cet arrêt est définitif.

Le changement de visage
Le changement de visage peut se faire simplement par l'utilisation de techniques de comédiens (postiches, maquillage, etc.) et par la maîtrise des muscles du visage. Le Sans-Visage peut aussi avoir recours aux sortilèges d'illusion. Mais ces méthodes peuvent être percées à jour par des esprits observateurs et pénétrants. Aussi le changement parfait est-il obtenu par l'application d'un vrai visage sur celui du Sans-Visage (mais ce changement ne trompe cependant pas le flair animal). Ces visages sont prélevés notamment sur les cadavres de ceux qui sont venus quérir le don du dieu Multiface pour eux-mêmes à la demeure du Noir et du Blanc, et ils sont placés dans une salle secrète, située au troisième sous-sol du temple. Le haut du vrai visage du Sans-Visage est entaillé, afin que son sang s'écoule sur toute sa largeur. Le visage choisi est alors appliqué sur le sien, et, grâce au sang, il s'assouplit et adhère à la chair du Sans-Visage. Celui-ci peut dès lors accéder à des parties de l'identité du premier possesseur du visage, et à certains de ses souvenirs. Il peut même avoir l'impression de les revivre.

Kelora
Admin

Messages : 45
Date d'inscription : 11/05/2015

Voir le profil de l'utilisateur http://so-rp.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum